Népal

Vous trouverez sur cette page : un bref descriptif, la carte du pays et nos impressions.


              Minuscule pays de légende coincé entre deux géants, carrefour mythique sur la route du sel, de la soie et des beatniks, le Népal est une terre où se côtoient une multitude d'ethnies parlant 75 langues ou dialectes différents.

 


              C'est aussi ici que naquit Bouddha, que réside l'unique déesse vivante au monde et que vit, parait-il, " l'abominable homme des neiges " (le yéti, quoi !). Royaume magique où le quotidien est encore fait d'histoires de rois et princesses, de divinités qui se transforment en animaux, de serpents qui se changent en dieux, de géants, démons et autres sorcières. Le petit royaume du Népal, en plus de ce capital fascination nimbé d'hindouisme et de bouddhisme, est niché au milieu d'un environnement exceptionnel, paradis des randonneurs et passionnés de montagne. Avec des sommets à plus de 8000 et le fameux tour des Anapurnas, le royaume " du toit du monde " est la destination idéale pour prendre un grand bol d'air frais…



Fiche d'identité

Intitulé officiel : Royaume du Népal
Superficie : 147 000 km² (un peu plus du quart de la France)
Population : 23 millions d'habitants
Capitale : Katmandou
Gouvernement : monarchie constitutionnelle
Chef de l'Etat : roi Gyanendra Bir Bikram Shah Deva
Premier ministre : Sher Bahadur Deuba
Peuples et ethnies : Le Népal est peuplé de nombreux groupes ethniques : Sherpa, Khas, Kirat, Magar, Gurung, Newar, Tharu, Rai, Tamang, Bahun, Chhreti, Tibétains
Religions : Hindouisme (90%), bouddhisme, bouddhisme tibétain, minorité musulmane
Espérance de vie total
: 58,61 ans homme: 59,01 ans femme: 58,2 ans
Fête nationale : Anniversaire du Roi GYANENDRA, 7 Juillet (1946)
Monnaie : la roupie népalaise
Point culminant : le mont Everest (8 850 m).
Langues : népali, dialectes locaux et anglais



Quelques mots utiles

              Règles de prononciation de base : o se prononce "ou" ; ai devient "aï" et "au" se dit comme dans "chaos" ; ch est prononcé "tch" et j devient "dj". Le h aspiré est fréquent en népali.

namaste : bonjour/au revoir
tapaaïlaï kasto chha ? : comment ça va ?
thikcha : d'accord
maïle bujhina : je ne comprends pas
bus : bus
taxi : taxi
kothaa : chambre
baink : banque
bato : chemin (randonnée)
oralo : descente
ukao : montée
daya : droite
baya : gauche
khaana : nourriture/repas
bhat : riz (cuit)
dal : lentilles
chiya : thé
daktar : docteur



Patrimoine mondial de l'Unesco

(1979) Parc national de Sagarmatha
(1979) Vallée de Kathmandu
(1984) Parc national de Royal Chitwan
(1997) Lumbini, lieu de naissance du Bouddha


Carte




Tour des Anapurnas (21 jours)

              Un des plus beau Trek du Népal, en tout cas le plus fameux. Niveau difficulté, il ne demande pas un bagage technique énorme, juste savoir poser un pieds devant l'autre, et pour ce qui est de la condition physique, la seule véritable difficulté est l'acclimatation à l'altitude. Pendant ces 3 semaines de marche, on peut admirer l'ensemble des hauts sommets des Annapurnas, dont huit sommets de plus de 8000m de la chaîne himalayenne. Ce trek part de régions à végétation tropicale pour rejoindre les hautes vallées et offre une grande variété de paysages et panoramas. Altitude maxi 5415m au col de THORANG PASS



Impression générale

              On à tous les 2 quitté le Népal enchante de ce pays, malgré nos parcours différents et chacun pour des raisons différentes. On n'a qu'une envie, revenir mais cette fois pour le même voyage. On espère que d'ici la les népalais auront un gouvernement qu'il mérite, le roi en place est une véritable ordure et les maoistes ne sont a notre avis pas forcement la solution. Ou est l'alternative?

Ce qu'on a aimé : l'architecture newar et les étonnantes sculptures érotiques (Patan, Bhaktapur), les multiples influences extérieurs au niveau des traditions, de la cuisine etc… (Inde, Tibet, Chine…), le Chateaubriand de l'Everest Steak House (700g de viande divine).

Ce qu'on n'a pas aimé :
les nombreux chiens errants et galleux a Kathmandou, les klaxons incessants des véhicules qui vous frôlent en ville, les checkpoints multiples, l'aspect ludique des activités du fameux parc du Chittwan pas assez oriente sur un véritable safari efficace et les rabatteurs du quartier touristique de Thamel.

A voir :
quel idée, les montagnes bien sur…et le Yéti si vous avez de la chance.

A faire :
le Tour des Annapurnas, touristique certes mais incontournable, les ballades de la vallée de Kathmandou.

A fuir :
le Swiss Rosty et le Yak Burger (cf carnets…).

Bons plans:

- Tibet peace guest house (proche de Thamel mais au calme, superbe jardin et pas cher du tout par contre ne pas espérer de l'eau chaude 24/24 et le super grand luxe)
- Pour éviter de payer de multiples fois les entrées ds les Durbar Square, 3 solutions testées: passes vite sans s'arrêter, prendre les petites ruelles, dire qu'on loge dans une guesthouse au milieu de la place
- le Dal Baht pour les gros mangeurs, c'est a volonte….

Sur les Annapurnas: Gurung guest House à Ghandruk (très jolie guest et beau panorama), Royal Guest House a Muktinath (douche super chaude et bonne bouffe),
Himalaya guest house a Manang. Guide pas forcement nécessaire mais le notre était super donc je conseille.