Mexique

Vous trouverez sur cette page : un bref descriptif, la carte du pays et nos impressions.

              Les peintures surréalistes de Frida Kahlo, les maisons colorées dans un environnement pastel et aride, les sombreros, les pyramides aztèques... Autant d'images du Mexique, autant de rêves.
              Très grand pays, le Mexique a un accès direct à l'océan pacifique et très rapide à l'océan Atlantique, via le superbe golfe du Mexique. Non content d'offrir une grande
diversité naturelle, le Mexique possède des centaines de sites archéologiques de très grand intérêt ainsi que des plages absolument superbes, dignes de la Polynésie.
              Coincé entre la pauvreté de l'Amérique du Sud et la richesse de celle du nord, le Mexique effectue de plus un gigantesque brassage entre Indiens et Européens. À l'image de Mexico, il semble cosmopolite, bruyant, pollué, un brin dangereux avec une concentration des plus denses au monde de civilisations et de peuples. Alors pimentons notre vie avec un peu de mezcal, et à nous les mariachis !



Fiche d'identité

Intitulé officiel : Estados Unidos Mexicanos
Superficie : 1 972 000 km² (3 x la France)
Population : 100 millions d'habitants
Capitale : Mexico (Ciudad de México)
Religions : Catholicisme (teinté d'animisme chez certains groupes indiens)
Institutions politiques : Etat fédéral, le Mexique est dirigé par un président de la République élu pour 6 ans. Deux chambres se partagent le pouvoir législatif.
Peuples et ethnies : Le pays se partage entre une très large majorité de mestizos (d'origine espagnole et indienne) et une minorité indígena (Indiens : Nahuas, Mayas, Zapotèques, Mixtèques, Totonaques, Tarasques)
Espérance de vie: homme: 68,99 ans femme: 75,21 ans
Fête nationale : Jour De l'Indépendance, 16 Septembre (1810)
Monnaie : peso mexicain
Président : Vicente Fox
Point culminant : Citlaltépelt 5 700 m.
Langues : l'espagnol, première langue parlée, côtoie
une cinquantaine de langues indiennes



Quelques mots utiles (même si l'espagnol n'est plus à présenter !)

Bonjour : Hola/buenos dias
Salut : Hola
Je veux...: Quiero...
Au revoir : Adiós
Aujourd'hui : Hoy
Parlez-vous... ? : ¿ Habla usted...?
Merci : Gracias
Comment allez-vous ? : ¿ Como esta ?
Je vais bien : Estoy bien
S'il vous plaît : Por favor
Oui : Sí
Non : No
Argent : Dinero
Passeport : Pasaporte



Patrimoine mondial de l'Unesco

(1987) Sian Ka'an
(1987) Cité préhispanique et parc national de Palenque
(1987) Centre historique de Mexico et Xochimilco
(1987) Cité préhispanique de Teotihuacan
(1987) Centre historique de Oaxaca et Zone archéologique de Monte Alban
(1987) Centre historique de Puebla
(1988) Ville historique de Guanajuato et mines adjacentes
(1988) Ville préhispanique de Chichen - Itza
(1991) Centre historique de Morelia
(1992) El Tajin, cité préhispanique
(1993) Sanctuaire de baleines d'El Vizcaino
(1993) Centre historique de Zacatecas
(1993) Peintures rupestres de la Sierra de San Francisco
(1994) Premiers monastères du XVIe siècle sur les versants du Popocatepetl
(1996) Ville précolombienne d'Uxmal
(1996) Zone de monuments historiques de Querétaro
(1997) Hospice Cabañas, Guadalajara
(1998) Zone archéologique de Paquimé, Casas Grandes
(1998) Zone de monuments historiques de Tlacotalpan
(1999) Ville historique fortifiée de Campeche
(1999) Zone de monuments archéologiques de Xochicalco
(2002) Ancienne cité maya de Calakmul, Campeche
(2003) Missions franciscaines de la Sierra Gorda de Querétaro
(2004) Maison-atelier de Luis Barragán



Carte





Impression générale

              Mexico, c'est d'abord un pays doté d'une immense richesse culturelle de par les multiples civilisations qui s'y sont succédées. On y ajoute quelques pincées de salsa, reggaeton et bandas, une larme de noms mythiques, Pancho Villa et el comandante Marcos au hazard, puis on saupoudre les murs de son histoire de peintres plus originaux les uns que les autres, et voilà, caramba, que rico Mexico  ! En effet on ne sait plus ou donner de la tête ou des oreilles dans ce pays immense. On quitte pourtant le Mexique sans grand regret. Peut être parce qu’il est trop proche de notre monde occidental, l’influence du puissant voisin du nord se faisant enormement sentir. Le Mexique nous a pourtant offert, en plus de l’extrême amabilité de sa population, des lieux enchanteurs: plages de sable blanc et eau turquoise, magnifiques villes coloniales, volcans majestueux,  pyramides perdues au milieu d’une jungle épaisse etc… Et bien alors, qu’est ce qu’il nous a manqué? Et bien on ne sait pas, peut être ce petit truc qui fait qu’on tombe amoureux ou pas…  

Durée du voyage : un peu plus de 2 mois janvier/fevrier/mars 2006
Parcours : Mexico-Querretaro-San Miguel de Allende-Guanajuato-Guadalajara-Morelia-Patzcuaro- Angangeo (papillons monarques)-Taxco-Guarnavaca-Puebla-Cholula-Veracruz-Palenque- Campeche-Merida-Valladolid- Playa del Carmen-Tulum.

Ce qu'on a aimé :

              La gentillesse des mexicains, la salsa et la musique latine qui débordent dans la rue, les tacos al pastor (muy ricos), l’Agua fresca jamaica (ibiscus), les fruits en abondance(granada, mamey, zapote…), les plongées uniques dans les cénotes, l'interieur completement délirant de certaines églises, le reseau de bus (dense et confortable), et les oiseaux, notamment les nombreux colibris.

Ce qu'on n'a pas aimé :

              Les paysages sont au final assez décevants,  la fiesta n'est plus à la hauteur de la réputation du pays, l’influence démesurée des Etats-Unis et l’omni présence de son cheval de Troie: le cocacola (les tables, les chaises, les murs, les camions stooopp !!).

A voir :
- A Patzcuaro, marché très vivant et ville magnifique. La Casa once patios vaut le coup d’œil.
- A Mexico Coyoacan et l’eglise San Juan Bautista, museo casa Frida Kahlo et la plaza Santa Catarina pittoresque et reposante
- A Taxco : très belle ville, marche tres animé sur 3 niveaux
- Pres de Cholula : les eglises de Tonantzintla (intérieur) et Acatapec (façade), superbes.
- Parmi les sites archeologiques qu’on a préferes, Palenque pour son cote sauvage, Chitchen Itza pour son état de conservation et le mariage Maya/Tolteque, et Teotihuacan impressionnant. 

A faire :
-Plonger dans les cenotes, notamment Angelita pres de Tulum, extraordinaire pour son nuage de souffre a 35m. Egalement dos ojos et Chac Mol, sites exceptionnels pour leurs jeux de lumière et leur univers sous marin. A Valladolid 2 belles cenotes également l’une a cote de l’autre, mais uniquement pour la baignade ou le plaisir des yeux : X-keleck et surtout Saluma.
- A San Miguel de Allende :
Petite ballade sympathique, longer le parc Benito Juarez (calle diezmo) puis remonter la calle del chorro jusqu’au point de vue. Sur le chemin, capilla de la Santa Cruz, del Chorro+riches demeures de retraites americains.
A la escuela bella artes se trouve notre patio préfèré pour prendre un verre et se poser.
A 15kms de San Miguel, le petit village d’Atotonilco et sa ravissante église.
- Les papillons monarques
Descendre du bus a San felipe puis prendre sur l’autre trottoir quand on vient de Patzcuaro le bus pour Angangue. La bas, la Casa de Huespedes de Juarez est bien situe et propose des taxis dans les prix.
Si on fait le sanctuaire el rosario, monter jusqu’au sommet, difficile sur la fin mais superbe panorama a 360 degrés sur toute la région on y voit tous les volcans du coin (si ca n’est pas nuageux comme pour nous). Pour y aller, un peu avant le sanctuaire, un sentier monte, le suivre, passer un fil barbelé, puis suivre le chemin de terre sur la droite. On a pu poursuivre la montée 300 m après. On fait plus ou moins le tour de la montagne puis les derniers paliers sont un peu au feeling. On est arrive au sommet quand on aperçoit une grande croix blanche et le splendide panorama.
- L’ascension de la Malinche (4500m) en solo depuis Puebla
Gare de Pacu a Puebla bus jusqu a Huamatle (1h) puis taxi jusqu a l´albergue (camp de base…) 140pesos. Difficile sur la fin car Pierrier et poussière mais pas d´apic et impossible de se perdre. Vu sur le popo et la dame endormie. A faire par beau temps pour profiter de la vue, mais pas indispensable si on a un emploi du temps serré.
- Campeche, centre ville très coloré avec un petit coup de coeur pour le début de la calle 16
- A Merida : des 20h00 les samedi et dimanche soir, sortir dans la calle 60 a partir du zocalo, super ambiance, concerts de salsa, kumbia, bandas… Ca danse dans la rue.
           

A fuir :
- A Patzcuaro, éviter l’île de Janitzio, ne vaut pas vraiment le coup.
- A Taxco, la casa de huespedes arellano a ete fort peu sympathique, ils n’ont même pas voulu nous garder les bagages le jour de notre départ. Soit on paye une nuit supplémentaire (260 pesos sans salle de bain) soit direction guardar equipaje a la gare.
- A Playa del carmen : l´hostal el palomar est bien situe, mais c’est son seul atout, accueil désagréable, très rigide, segragation fille garçon sans même la possibilité de se parler dans les dortoirs etc…            

Bons plans:
- Pour les long trajets en bus (sup a 6h), prendre les 1ere classe plus confortables et video.
Prévoir un pull pour la clim.
Pour les petits trajets la 2eme classe est largement suffisante.
- A Guadalajara, 50 pesos en taxi pour rejoindre le centre depuis la gare routiere (sortir de l’enceinte sinon 100 pesos), truc valable dans toutes les grandes villes du pays, en faisant une centaine de mètres on divise le prix par 2.
- A Guanajuato
Bar/concert/disco le Barfly sympa, etudiant, (surtout le jeudi), situe sur la place après campanero.
Autre bar, salsa cette fois, « La Dama de las camelias, es el », deco énorme, bouge surtout en fin de semaine assez tard.
Hostal Casa bertha, tamboras no 9 (cerca de la plazamexiamora), superbe terrasse avec vue sur les toits, cuisine et personnels sympas. Cependant, ne pas y aller pour la fiesta, hotel plutôt calme. 01 473 732 1316/5104
- A Patzcuaro, posada de las rosas, dans la rue tenerias derrière l’église/bibliothèque. Famille très sympa et chambres nickel
- A Querétaro
Beaux edifices : Meson de Santa Rosa sur la plaza des armas pour ses patios,
y la casa de la marquesa (édifié pour la même personne que l’aqueduc), madero 41, (hotel+resto cher mais ils permettent un coup d’oeil a leur magnifique intérieur)
- A Mexico : hostel catedral 3 nuits offrent la 4emme, beaucoup d’animations
El instituto español a coté est très  animé les soirs en fin de semaine, beaucoup de mexicains. Concerts, soirées etc…
metro très pratique pour 2 pesos
- A Taxco :
La plaza de Chavarrieta à cote d’une église sympathique est très pittoresque et surtout reposante après des places comme celle de San Juan. Ideal pour se poser ou bouquiner.
Egalement la petite placette face a la chapelle San Nicolas, avec de l’autre cote de la rue un corridor qui offre au bout une très belle vue sur la Iglesia de Santa Prisca, quelques pts de vue également en descendant la calle Hidalgo
- Guarnavaca
Pour manger un morceau, Antojitos la mesita, degollado 25 en face de la placette une simple petite porte. Super sympa, 30 pesos, entrée, riz, plat (bistec, verdura, frijoles, feuille de catus, tomate), dessert+agua fresca. Et en plus ils nous ont invite a manger chez eux pour qu’on puisse s’assoir.
Pour sortir le soir, la plaza del zacate+calle las casas tres sympas
-A Cholula
Hostal cholollan derrière eglise san miguelito pour 4 quadras. Entre 20 y 22 oriente, calle 2 C Norte, privada de choyollan Tenu par des mexicains férus de montagne et parlant français. Ambiance super sympa.
- Posadas a Tepoztlan (on a eu du mal a trouver) hospedaje Ely (739)395 3071 ou hospedaje de los reyes (739) 395 0334
- A Campeche :
Monkey´s hostel face a la cathedrale calle 57 et 10, tres bien situe +bonne ambiance
Resto las mañanitas sous les arches apres la porte san martin, plaza de campeche (ou plaza del IV centenario), super cocktail : pollas
- A Playa del Carmen, l’Aj urban hostel est la moins chere, pas top confort et rencontres enfumées mais on a aimé.
Pour plonger je conseille le club Phocea tres sympathique, Package 2 plongées playa del carmen, 2 plongées cozumel, 2 plongées cenote 240 us$
- A Tulum : El mirador, juste après les ruines, cabañas et dortoirs ou on peut poser son hamac pour 50 pesos, les pieds dans le sable et face a la mer. Belle vue du resto mais sanitaires moyens, il faut donc tricher et aller un peu plus loin aux cabañas zazil Kin nettement plus propres.
Pour plonger, l’Aquatic tulum dive center a coté a un tres bon rapport qualite/prix.